OK

de A à H

Ambulacre

Accès couvert construit dans la structure maçonnée, sorte de couloir, permettant d’accéder aux gradins d’un théâtre antique.

Anabaptiste

Courant protestant qui recommande un baptême volontaire et conscient, à un âge où le baptisé est en mesure de comprendre l'engagement pris.

Anneau bouleté

Anneau en bronze décoré à intervalles réguliers, d’excroissances en forme de petite boule.

Antéfixe

Chacun des éléments décoratifs, généralement en céramique, qui peuvent garnir la ligne inférieure du versant d'un toit.

Appentis

Toit à un seul versant dont le faîte s'appuie sur ou contre un mur.

Baies oblongues

Ouvertures de forme allongée.

Baptistère

Bâtiment spécialement construit pour l'administration du baptême. Il est parfois isolé de l'église. Les fonts baptismaux peuvent prendre plusieurs formes : vasque, piscine...

Bataille de la Lizaine entre l'armée de Bourbaki et les Prussiens

Après des affrontements indécis contre un adversaire bien organisé, à Chagey, Montbéliard, Bethoncourt et Bussurel, Bourbaki décide la retraite vers la Suisse, après avoir perdu 1 500 tués et 4 000 blessés.

Benefactor

Bienfaiteur.

Brisis

Partie inférieure, en pente raide, d'un versant de toit brisé.

Caldarium

Partie des thermes où l'on peut prendre les bains chauds.

Campanile

Petit clocher, souvent en charpente, formant édicule sur le faîte d'un bâtiment.

Canis melitae

Chien de compagnie.

Caponnière

Petit ouvrage de fortification le plus souvent sur le talus intérieur d'un fossé, servant à défendre ce dernier, avec des armes légères ou des petits canons.

Carnyx

Reconstitution (PCR Mandeure)

Le carnyx est une trompette de guerre celte en bronze. Il est formé d'un pavillon représentant le plus souvent une tête de sanglier ou de serpent, monté sur un tube pouvant mesurer jusqu'à 3 mètres.

Carton de la tapisserie, du vitrail

Un carton est le modèle original à l’échelle de l’ouvrage final qui sert de guide aux artisans qui réaliseront soit une tapisserie soit un vitrail.

Casemate optique

Casemate optique

Local partiellement enterré dans le fort permettant de protéger le matériel optique et les soldats travaillant à la transmission.

Castellum

Mot Latin, diminutif de castrum, qui signifiait « camp » puis, en latin médiéval, « citadelle » ou « château ».

Cavea

Dans la Rome antique, la cavea (creux comme sens premier en latin), désigne le secteur d'un théâtre romain ou d'un amphithéâtre où se trouve les gradins.

Cella

La cella est la partie close d’un temple romain, généralement de forme rectangulaire, mais parfois ronde. La cella d’un temple romain abrite généralement la statue de la divinité à laquelle le temple est consacré et éventuellement d’autres dieux ou déesses liés à la précédente. Seuls les prêtres ont accès à l’intérieur de la cella qui reste invisible du public.

Centurion

Le centurion (en latin : centurio ; en grec : εκατονταρχος hekatontarchos) était un des degrés de la chaîne de commandement de l'armée romaine. Il s'agit d'un officier qui peut (mais pas forcément) commander une centurie dans la légion romaine (soit environ 100 hommes, mais ce chiffre à évolué au cours du temps).

Chanoine

Membre du clergé attaché à une église collégiale.

Choeur

Partie d'une église située à l'extrémité opposée de l'entrée de la nef, réservée généralement au clergé et aux chanteurs.

Claire-voie

Ici technique de construction en brique où des espaces libres sont ménagés en quinconce entre les briques, permettant une circulation d’air et un effet esthétique.

Conseil des Neufs

Conseil municipal de Montbéliard, institué grâce à la charte de franchise (1283), il était constitué de neuf membres.

Coton Jumel

Coton fin à longue soie, appelé aussi « coton Mako », apprécié pour les mouchoirs en coton, apparu sur le marché mondial dans les années 1817 à 1821. Il tient son nom de Louis Alexis Jumel (1785 -1823), industriel français.

Croupe (toit à)

Versant de toiture, généralement triangulaire, réunissant à son extrémité les longs-pans de certains toits allongés.

Crypte

Espace construit sous le sol d'une église, servant généralement de chapelle.

Cubilot

Four à cuve verticale cylindrique utilisé pour la fusion des métaux (il comporte une enveloppe métallique, garnie intérieurement d'un revêtement réfractaire).

Dague

Arme blanche courte à simple ou double tranchant.

Dendrochronologie

Méthode scientifique permettant de dater des objets en bois, d'après l'analyse des anneaux de croissance des arbres.

Domus

Habitation urbaine unifamiliale de l'antiquité romaine. Lors des derniers siècles de la République romaine et sous l'Empire romain (Ier siècle av. J.-C. au IVe siècle), ce terme désigne la demeure luxueuse des classes aisées, par opposition à l'Insula (immeuble de location pour les populations plus modestes).

Entablement

saillie horizontale située au dessus des colonnes ou pilastres d’un bâtiment.

Essentage

Bardage couvrant les murs extérieurs d’une construction (métal, bois, tuile, tôle, etc.).

Evergète

Personne qui pratique l'évergétisme, c'est-à-dire un notable qui fait profiter la collectivité de sa richesse, en payant des équipements publics, des spectacles... surtout pour augmenter sa popularité.

Ferblanterie

Objets en tôle fine d'acier doux, recouverte d'étain. Par extension, manufacture où l’on fabrique ces objets.

Fibule

Dessin de fibules (PCR Mandeure)

La fibule est une agrafe, généralement en métal, qui sert à fixer les extrémités d'un vêtement. Elle est généralement considérée comme l'ancêtre de l'épingle de sûreté ou de la broche. Les fibules étaient surtout destinées à attacher des vêtements. Les fouilles archéologiques ont permis de retrouver de nombreuses fibules en métal (bronze, argent, or, fer) dont certaines incrustées de pierres précieuses ou richement ornementées.

Fleuron

Décor végétal situé à l’extrémité de certains éléments d’architecture.

Forgeage

Mise en forme par déformation plastique d'un métal ou d'un alliage par rapprochement des deux outillages (matrices, poinçons ou tas).

Forum

Toute ville romaine dispose d’un forum, c'est-à-dire une place publique où les citoyens se réunissaient pour commercer, traiter d’affaires politiques et économiques. Autour de cette place, on pouvait  trouver des temples, des bâtiments liés à la vie politique, des magasins voire une école ou une bibliothèque. En l’état actuel des connaissances, les archéologues formulent l’hypothèse que celui d’Epomanduodurum puisse se situer à l’arrière du théâtre.

Forfex

Instrument constitué de deux lames coupantes qui se croisent, réunies par un pivot. Sorte de ciseaux.

Fronton

Ornement d'un édifice de forme triangulaire ou courbe.

Fumoir

Lieu où l'on fume les aliments.

Garum

Le garum, ou liquamen (qui veut dire « jus » ou « sauce » en latin) était une sauce, le principal condiment utilisé à Rome dès la période étrusque et en Grèce antique (garos). Il s'agissait de chair ou de viscères de poisson, voire d'huitres, ayant fermenté longtemps dans une forte quantité de sel, afin d'éviter tout pourrissement. Il entrait dans la composition de nombreux plats, notamment à cause de son fort goût salé.

Glaive

Epée courte, d'approximativement 60 à 90 cm de longueur totale, de 4 à 7 cm de large et d'environ 0,6 à 1,5 kg, utilisée par les légionnaires romains à partir du IIIe siècle av. J.-C.

Guerre de trente ans à Montbéliard

En 1618, lorsque la guerre éclate, les ducs de Wurtemberg, protestants et propriétaires du Pays de Montbéliard, cherchent à conserver leur neutralité face aux Habsbourgs, qui veulent imposer partout le catholicisme. Mais de nombreuses troupes armées de tous bords sillonnent le territoire Montbéliardais. Afin de se protéger, le comte Léopold-Frédéric de Wurtemberg n’a pas d’autres choix que d’appeler les Français à l’aide en 1633. Ceci entraîne Montbéliard dans une guerre contre l’Empire et l’Espagne dès 1635. Grâce aux renforts Français, elle tient bon, mais la ville n’est pas exemptée de famines et d’épidémies. La guerre se termine en 1648 et le comte revient en 1651. Mais le prix à payer est très lourd, la moitié de la population a disparu et de nombreux villages ont étés rayés de la carte.

Guises

La guerre contre les Guises (1562 - 1563) s'inscrit dans les guerres de religion, les Guises étaient les meneurs du parti catholique.

Héliostat

Dispositif permettant de suivre la course du soleil, généralement pour orienter toute la journée les rayons solaires vers un point ou une petite surface fixe, à l’aide de miroirs.

Hypocauste

Un hypocauste est le nom donné au système de chauffage par le sol utilisé à l'époque romaine et gallo-romaine surtout dans les thermes. Un grand foyer, le praefurnium, était situé à l'extérieur des constructions et l'air chaud produit était envoyé par des canalisations sous les sols dont les dalles reposaient sur des petits piliers de briques (pilettes). En général la hauteur du vide ainsi créé pour la circulation de l'air chaud était d'environ 40 à 60 cm. On estime que la température obtenue dans les pièces ne pouvait pas dépasser 30 degrés.

 

Pays de Montbéliard Agglomération - Service animation du patrimoine
8 avenue des Alliés - BP 98407 - 25208 MONTBELIARD CEDEX
Tél. 03 81 31 87 80 - Fax 03 81 31 84 89
http://www.agglo-montbeliard.fr/http://www.vpah.culture.frhttp://www.culture.gouv.fr
Pays de Montbéliard Agglomération - 8 avenue des Alliés - BP 98407 - 25208 MONTBÉLIARD Cedex - Tél. 03 81 31 88 88