OK

L'homme et la rivière

Location des paléochenaux et des aménagements de berges (PCR Mandeure)

La relation homme-rivière apparaît au cœur de la problématique concernant l’émergence de l’agglomération d’Epomanduodurum et le développement de son territoire. Son étude a été abordée dans le cadre d’un travail pluridisciplinaire associant plusieurs méthodes d’approche pour détecter, d’une part, les vestiges archéologiques et repérer, d’autre part, l’extension spatiale des réseaux hydrographiques anciens.
Les études conduites depuis plusieurs années sur le site de l’agglomération antique ont permis d’acquérir une documentation aujourd’hui inédite sur les dynamiques hydrologiques dans ce secteur de la moyenne vallée du Doubs et sur les relations homme-milieu.

Grâce aux prospections géophysiques extensives il a été possible de reconnaître sur plus d’une centaine d’hectares le tracé des écoulements anciens et la distribution des vestiges archéologiques en relation avec leur environnement sédimentaire fluviatile. Le schéma de circulation des écoulements, validé par plusieurs tranchées et sondages de contrôles montre un changement de style fluvial (style à méandres, style en tresses) exprimant une métamorphose du cours de la rivière en réponse à une variation de ses débits.

Sur l’ensemble du site d’Epomanduodurum, une péjoration hydrologique apparaît bien enregistrée sous la forme de dépôts d’inondations recouvrant les niveaux d’occupation du milieu du 1er siècle de notre ère.

Les débordements du Doubs et les fluctuations de la nappe phréatique dont on perçoit l’amplitude au vu des remblais gallo-romains séparant deux phases d’occupation du site posent un problème endémique d’inondation dans un régime de plus forte pluviosité. Les aménagements divers identifiés dans les différents secteurs urbains d’Epomanduodurum (systèmes de terrasse, assainissements, rehaussements successifs, remblais) définissent le caractère contraignant des inondations à cette époque. Les vestiges de réseaux de collecteurs souterrains, d’aménagements de berges, d’édification de digues reconnus dans l’emprise de l’agglomération ainsi que les systèmes de fossés et de bassins repérés bien en amont et en aval de la boucle du méandre témoignent d’une prise en compte effective de l’aléa fluvial et des contraintes hydrauliques liées à la configuration topographique du secteur ; ils montrent que sur ce site, le risque naturel a vraisemblablement fait, dès l’époque antique, l’objet d’une gestion non seulement à l’échelle de l’agglomération mais aussi à l’échelle de tout de son territoire.

Pays de Montbéliard Agglomération - Service animation du patrimoine
8 avenue des Alliés - BP 98407 - 25208 MONTBELIARD CEDEX
Tél. 03 81 31 87 80 - Fax 03 81 31 84 89
http://www.agglo-montbeliard.fr/http://www.vpah.culture.frhttp://www.culture.gouv.fr
Pays de Montbéliard Agglomération - 8 avenue des Alliés - BP 98407 - 25208 MONTBÉLIARD Cedex - Tél. 03 81 31 88 88