OK

Le temple Saint-Georges

Le temple Saint-Georges

Le temple Saint-Georges - Cliché JM. DOMON

En 1674, le prince Georges II du Wurtemberg, également comte de Montbéliard, ordonne la construction du temple Saint-Georges, en plein cœur du quartier de la Neuve-Ville. Le prince est désireux d’offrir un lieu de culte luthérien à toutes les âmes vivant là, le temple Saint-Martin ne suffisant plus à accueillir tous les fidèles, natifs de Montbéliard où réfugiés protestants fuyant les persécutions.

La construction du temple fut entamée sur la place principale du quartier de la Neuve Ville dès 1674. Cependant, conséquence de la guerre de Hollande déclenchée en 1672,  les soldats français aux ordres de Louis XIV, roi très chrétien, occupèrent la ville entre 1676 et 1698. Opposés à l’édification d’un lieu de culte protestant, ils empêchèrent la poursuite des travaux. Durant cette période, le temple inachevé servit de magasin à fourrage.

Après le départ des Français, le prince Eberhard-Louis, petit-fils de Georges II, ne pouvant assumer l’achèvement de la construction du bâtiment, décida en 1733 de le donner aux bourgeois de la ville, à la seule condition qu’il soit toujours dédié au culte protestant. Ainsi, en 1739, le temple fut définitivement achevé.
    
Son architecture, typique des temples luthériens du XVIIème siècle renferme une grande nef achevée par un chevet polygonal. Les portails sont faits de grès rouge. En 1764, l’édifice est doté d’un clocher et de deux cloches. En 1810, il  acquiert l’orgue de l’église Saint-Maimbœuf du château de Montbéliard, lors de la démolition de cette dernière.

Par la suite, l’une de ses cloches est réquisitionnée en 1793, pour être fondue. Quant à son orgue, il disparaît durant la seconde guerre mondiale. La paroisse de Saint-Georges est peu à peu oubliée à partir de 1920. Dès 1949, l’édifice est complètement désaffecté et sert de dépôt. Le temple est remis à la ville de Montbéliard en 1968. En 1987, un incendie le ravage et il perd notamment sa seconde cloche datant de 1764.  Saint-Georges est ensuite réhabilité et sert actuellement de centre de conférence.

Bibliographie

Pays de Montbéliard, musées, monuments, promenades, Editions du patrimoine, 2010.

Daniel SEIGNEUR, Le roman d’une principauté, Montbéliard du XIVème au XVIIIème siècle, Cêtre, 2006, p.275.

Pierre HAUGER, Montbéliard en flânant redécouvrir la ville, 2006. p.125-127.

Pays de Montbéliard Agglomération - Service animation du patrimoine
8 avenue des Alliés - BP 98407 - 25208 MONTBELIARD CEDEX
Tél. 03 81 31 87 80 - Fax 03 81 31 84 89
http://www.agglo-montbeliard.fr/http://www.vpah.culture.frhttp://www.culture.gouv.fr
Pays de Montbéliard Agglomération - 8 avenue des Alliés - BP 98407 - 25208 MONTBÉLIARD Cedex - Tél. 03 81 31 88 88