OK
Le patrimoine industriel

Habitat ouvrier lié à l'Usine Peugeot

Hôtel n°1 © Mongreville, Jérôme
Cité du Congo - Habitation à 4 logements © Loukachine, Marc

Immeuble dit dortoirs et hôtel n°1

Cet ensemble d'immeubles est construit vers 1931 afin de loger les ouvriers de l'usine Peugeot de Sochaux. Il comprend 3 immeubles de dortoirs de 150 à 200 lits chacun, et un hôtel de 320 chambres individuelles, dit hôtel n°1. Chaque immeuble renfermait une salle de restauration. L'hôtel n°2, construit à la même époque à l'est de l'atelier de carrosserie, a été démoli pour laisser place à de nouvelles extensions de l'usine. L'immeuble de dortoirs situé à l'ouest a été détruit. Les autres bâtiments ont été vendus et convertis en logements. Construits en moellon de calcaire et parpaing de béton enduit, les immeubles de dortoirs comptent trois étages carrés et sont couverts d'un toit à longs pans en tuile mécanique. L'hôtel comprend quatre étages carrés. Il se compose à l'origine de deux bâtiments de plan carré, accolés, et ouverts sur une cour carrée. Ces cours ont par la suite été couvertes d'un toit en pavillon.

Cité du Congo

Cette cité ouvrière est construite entre 1925 et le milieu des années 1930 pour le compte de la Société Anonyme des Automobiles et Cycles Peugeot (SAACP). Communément appelée cité du Congo, elle se développe dans un triangle situé au nord-ouest de l'usine automobile de Sochaux. Elle comprendra jusqu'à une centaine d'habitations, soit près de 400 logements. La quasi-totalité de ces maisons, abritant le plus souvent de deux à quatre logements, a été détruite, surtout à partir des années 1960, notamment afin de redéfinir les axes de circulation entre Montbéliard et Sochaux. Après démolition des trois unités pendant l'hiver 2012, il ne subsiste que deux maisons, dont une qui a longtemps été -et reste - occupée par l'artothèque de l'Ascap (comité d'entreprise : association sportive et culturelle des automobiles Peugeot). Cette maison reprend un modèle d'habitation auparavant répandu par la société Peugeot. Abritant à l'origine quatre appartements, elle est construite en moellon de calcaire enduit, à un étage carré, et couverte d'un toit à longs pans et demi-croupes en tuile mécanique. Deux entrées sont distribuées au centre de la façade antérieure, les deux autres donnent sur chacun des pignons via un vestibule couvert d'un appentis. Elle conserve un cartouche avec l'inscription "Groupe n°63". Ce type de maison est présent dans les cités des Prés à Grand-Charmont et rue du Crepon à Vieux-Charmont.

Pays de Montbéliard Agglomération - Service animation du patrimoine
8 avenue des Alliés - BP 98407 - 25208 MONTBELIARD CEDEX
Tél. 03 81 31 87 80 - Fax 03 81 31 84 89
http://www.agglo-montbeliard.fr/http://www.vpah.culture.frhttp://www.culture.gouv.fr
Pays de Montbéliard Agglomération - 8 avenue des Alliés - BP 98407 - 25208 MONTBÉLIARD Cedex - Tél. 03 81 31 88 88