OK

Le fort du Mont-Bart

Le Mont Bart abrite un fort du XIXe siècle. De ses 497 mètres d’altitude, il domine les vallées de la Lizaine et du Doubs.
Beaucoup de forts sont construits ou rénovés après la défaite de 1870. Avec la perte de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine, la frontière s’est déplacée du Rhin aux Vosges. Craignant une nouvelle attaque de l’armée allemande, plus nombreuse et mieux équipée, la France confie au Général Séré de Rivières l’organisation d’une nouvelle ligne de défense. Les forts doivent permettre de canaliser les Allemands vers certains lieux stratégiques et les couper de leur ravitaillement pour compenser l’infériorité numérique de l’armée française. Le fort du Mont Bart est construit dans cet esprit entre 1874 et 1879.
Avec les forts voisins du Mont-Vaudois, du Lomont, Lachaux et la batterie des Roches, il constitue le Môle défensif du Lomont, un véritable rempart dont le croisement des feux assure une ultime ligne de résistance en direction de Besançon si les défenses de la Trouée de Belfort venaient à capituler.

Le fort du Mont-Bart vu du ciel avec le drone - © iDkom

Le Mont Bart domine l’ensemble du Pays de Montbéliard, bien qu'il soit très peu visible depuis la vallée. En effet, cette fortification semi-enterrée est recouverte de 3 à 6 mètres de terre, sur laquelle pousse une végétation basse. Ceci présente au XIXe s. un double avantage : les ennemis ignorent la localisation exacte du fort, tirent au hasard et gaspillent leurs munitions et la terre protège les murs de l’édifice.

Les fortifications du Mont-Bart sont cependant rapidement dépassées par les progrès de l’armement et nécessitent des aménagements jusqu’à la Première Guerre mondiale. Ainsi, une poudrière caverne est creusée pour conserver les réserves de poudre et les munitions à l’abri du feu ennemi, et certaines structures sont renforcées par du béton armé. Néanmoins, le Fort du Mont-Bart n’est déjà plus considéré comme stratégique selon un classement de 1889. Il conserve donc largement son architecture d’origine, contrairement à la plupart des forts Séré de Rivières.

Belvédère du Fort du Mont-Bart (JM.Domon)

Le fort reste en activité jusque dans les années 1950. Il constitue en effet un poste d’observation exceptionnel sur les environs. Aujourd’hui encore, avec ses belvédères aménagés, il offre un superbe point de vue sur la région.

A partir des années 1980, l’association du Fort du Mont-Bart entreprend des travaux de restauration. Depuis 2009, c’est Pays de Montbéliard Agglomération qui gère le site, en partenariat avec l’association du Fort du Mont-Bart. De nombreuses animations (concert, cabaret…) sont organisées par l’association tout au long de l’année (renseignements au 03 81 96 26 21).

Ouverture du fort

 Du 5 avril au 30 juin : les week-ends et jours fériés. Visite libre de 14h à 18h – visite guidée à 15h.

Du 1er juillet au 31 août : du mardi au dimanche. Visite libre de 14h à 18h – visite guidée à 15h uniquement les vendredis, samedis et dimanches.

En septembre : les week-ends. Visite libre de 14h à 18h - visite guidée à 15h.

En octobre :  les dimanches. Visite libre de 14h à 18h - visite guidée à 15h.

En hiver : fermeture annuelle pour les individuels. Possibilité de visiter pour les groupes sur réservation.

Tarifs : adulte 3 € / 12-18 ans : 1 €. Plus de renseignements au 03 81 31 87 80.

Bibliographie

Pierre Richard, Bavans, Le Fort du Mont-Bart, Armement complet de la place, septembre 1999
Pierre Richard, Bavans, Le Fort du Mont-Bart, Position stratégique - construction du fort, janvier 2000
Pierre Richard, Bavans, Le Fort du Mont-Bart, La garnison - la vie dans le fort, juin 2000
Pierre Richard, Bavans, Le Commandant Mougin,  Précurseur des cuirassements français, 2003
Pierre Richard, Bavans, Vie des soldats dans les forts Séré de Rivières, février 2009

Ouvrages disponibles à la boutique du Fort du Mont-Bart.

Déposez ici vos anecdotes, souvenirs ou impressions

Déposez votre anecdote
Nom :
E-mail :
Message :
captcha
Tapez le résultat de l'opération affichée dans l'image ci-dessus :
Pays de Montbéliard Agglomération - Service animation du patrimoine
8 avenue des Alliés - BP 98407 - 25208 MONTBELIARD CEDEX
Tél. 03 81 31 87 80 - Fax 03 81 31 84 89
http://www.agglo-montbeliard.fr/http://www.vpah.culture.frhttp://www.culture.gouv.fr
Pays de Montbéliard Agglomération - 8 avenue des Alliés - BP 98407 - 25208 MONTBÉLIARD Cedex - Tél. 03 81 31 88 88